Thérapie extracorporelle par ondes de choc

 

Ayant fait ses preuves depuis des décennies dans la fragmentation des calculs rénaux, cette thérapie est également utilisée depuis quelques années dans l’orthopédie, la chirurgie, la rhumatologie ainsi que dans la réhabilitation.

Les ondes de choc radiales sont des ondes mécaniques à haute pression émises par un système électropneumatique et transmises à travers la surface de la peau vers les différents tissus pathologiques. L’organisme réagit en augmentant le métabolisme de la zone d’application, ce que stimule le processus de guérison. Cette technique permet la résorption des calcifications, ainsi qu’une réduction de la sensibilité à la douleur.

Indications

– Eperon calcanéen / fasciite plantaire
– Douleur de l’épaule avec ou sans dépôt calcique / tendinopathie calcifiante
– Achillodynie
– Epicondylite
– Tendinite rotulienne
– Syndrome de la crête tibiale
– Tendinopathie d’insertion générale
– Points Trigger dans les muscles

Contre-indications

– Hémophilie
– Thromboses
– Tumeurs, carcinomes
– Grossesse
– Foyers de suppuration au niveau de la zone à traiter
– Enfants en croissance

Effets secondaire

Le traitement peut provoquer les effets secondaires suivants :
– Tuméfactions, vagissements, hématomes
– Pétéchies
– Douleurs
– Lésions cutanées en cas d’une précédente thérapie cortisone
En général, ces effets secondaires diminuent après 3 à 7 jours.